Samuel Auclair

Titre de la Thèse:  L’Enchiridion musices (1509) de Nicolas Wollick (1480-1541). Edition, traduction, commentaire

Date de début de la thèse: 2014

Directeur (trice): Philippe Vendrix

Discipline: Musicologie

Résumé: 

L’Enchiridion musices (1509) est un important traité de musique écrit et compilé par Nicolas Wolquir (Wollicus, Wollick), musicien et polygraphe lorrain connu surtout comme historiographe du duc Antoine de Lorraine (de 1518 à 1541) sous le nom de Volcyr de Sérouville. Produit à destination des étudiants de l’Université de Paris au moment où Wollick y enseigne, il comporte six livres qui traitent de l’ensemble des connaissances musicales contemporaines selon un mode classique d’exposition : histoire de la musique, effets de la musique, notions théoriques de base, notation musicale, tons d’église, prosodie, musique mesurée, contrepoint. Il fait partie d’un groupe significatif de traités de musique produits sous le règne de Louis XII dans les milieux de l’Université de Paris qui témoignent de la vitalité de l’élaboration intellectuelle et de la production imprimée de l’époque inscrites dans un horizon d’attente spécifique. Il connaît quatre éditions parisiennes (1509, 1509, 1512, 1521), et est lui même la réécriture augmentée de l’Opus Aureum, traité écrit par Wolquier à l’issue de ses études à l’Université de Cologne, dont la fortune éditoriale fut considérable dans les pays allemands (1501, 1504, 1505, 1508, 1510). Ecrit dans un latin humaniste, il laisse apparaître un grand nombre de références à des schèmes de pensée issues de l’aristotélisme scholastique d’une part, à la théorie musicale formalisée par les deux grands théoriciens de la génération précédente, Tinctoris et gaffurius d’autre part, tout en donnant des témoignages originaux de la pratique musicale de son temps. Le traité apparaît comme à la fois le résultat des études et de l’intérêt de son auteur pour la musique, mais aussi comme un puissant et conscient outil de promotion sociale. Son étude s’articulera autour de problématiques de nature biographique, historique, sociologique, philologique, philosophique, et bien sûr musicale. L’objet du travail est de produire une édition critique assortie d’une traduction avec transcription des exemples musicaux, glossaire, tables et index, en s’inspirant des meilleurs travaux analogues. Une introduction à l’édition expliquera les partis-pris éditoriaux et de traduction. Le commentaire cherchera à mettre en rapport le contenu du traité avec son contexte de rédaction et à évaluer son intérêt historique. Problématiques explorées : 1. La place du traité dans la carrière, l’itinéraire intellectuel et la production littéraire de Wolquier/Volcyr. 2. Le rapport du traité à ses sources. 3. Présence de l’aristotélisme scholastique, inscription dans une démarche universitaire. 4. Les autorités au sein du traité. L’imaginaire humaniste. 5. Théorie musicale et usages musicaux. 6. Le traité et son public : diffusion, réception.