Hou Yu Liu

Titre de la Thèse:  Les supports anthropomorphes à la Renaissance en France : origines, diffusion, emploi.

Date de début de la thèse: 2013

Directeur (trice): Yves Pauwels

Discipline: Histoire de l'art

Résumé: 

Il consiste en une étude systématique du développement de cet élément architectural au cours du XVIe siècle. Le support anthropomorphe est une figure humaine qui se substitue au support architectural, à la colonne ou au pilastre ; la cariatide désigne une figure féminine, l'atlante une figure masculine, et le terme une figure engainée. Ce type d’œuvre concerne à la fois l’architecture, la sculpture et la peinture. L'étude de ce motif porte autant sur les aspects théoriques de l’histoire de l’art que sur les aspects concrets et techniques des œuvres. De ce fait, le cadre de notre recherche s'articulera autour de trois objets essentiels. Tout d’abord une étude des sources des exemples, à savoir les modèles graphiques et sculpturaux diffusés en France au XVIe siècle. Deuxièmement, l'analyse des applications du support anthropomorphe dans divers genres artistiques : recueils, ouvrages, édifices, éléments architecturaux et mobiliers. Enfin, l'observation des conditions variées de ces mises en scène, en vue d'une indispensable contextualisation des emplois divers du support anthropomorphe. Pour ce sujet de recherche, nous envisageons deux problématiques : le développement et l’évolution des styles régionaux ; la comparaison avec les autres régions, dans l'objectif d'éclairer le paysage de la diffusion de ce motif en France, voire d'établir une comparaison avec les autres pays. Ces problématiques se déclinent en plusieurs projets concrets, comme l'établissement d'une liste d’inventaires permettant de répertorier les exemples issus des sources graphiques, des dossiers d’inventaires et des études existantes. Nous envisagerons une classification sous forme d'index, selon la forme, la date de construction, le lieu, l’insertion du support dans l’architecture, les modèles d’inspiration, etc. Le projet d'un schéma généalogique de diffusion se propose de retracer les inspirations des modèles, pour identifier les liens entre les sources et les modèles. Notre étude comprendra aussi l’analyse des différences entre chantiers religieux et civils, entre chantiers princiers et chantiers plus modestes. L’ensemble de ces résultats contribuera à la constitution d'une véritable cartographie architecturale des régions et du pays. L'intérêt principal de cette étude consiste en l'établissement d'une base plus exhaustive pour les études ultérieures de ce motif. Nous espérons faire apparaître le réseau généalogique des diffusions des modèles, dans l'objectif d'un travail typologique sur les développements et les évolutions du motif, à travers des régions et des périodes diverses. Dans une perspective de coopération universitaire, nous souhaitons contacter les chercheurs menant actuellement des études sur le support anthropomorphe, afin de partager les ressources et les travaux en cours, et d'envisager une possible synergie entre divers pôles universitaires sur ce sujet, voire une mutualisation des bases de données