Jérémie Ferrer-Bartomeu

Fonction: Chercheur associé

Email: ferrerbartomeu@gmail.com

Discipline: Histoire

Statut: Chercheur Associé

CV court: 

  • 2021-2022 – Chargé de cours à l’université de Genève (40%, semestre d’automne), chargé d’enseignement à l’université de Neuchâtel (15%, semestre de printemps). Collaborateur de recherche du prof. P.-A. Mellet (IHRUnige, 60% recherche au semestre d’automne, 80% recherche au semestre de printemps).
  • 2019-2021 – Post-doctorant de l’État (Chaire d’histoire moderne, Pr. Olivier Christin), Institut d’histoire de l’Université de Neuchâtel.
  • 2018-2019 – Attaché temporaire d’enseignement et de recherche. Université de Tours.
  • 2017-2018 – Attaché temporaire d’enseignement et de recherche. Université Paris-Nanterre.
  • 2016-2017 – Membre scientifique de la Casa de Velázquez (Madrid).
  • 2013-2016 – Doctorant de l’École nationale des chartes. Moniteur à Sorbonne Université.
  • 2009-2013 – Académies de Créteil et de Versailles. Professeur certifié bi-admissible à l’Agrégation externe d’histoire.
  • Membre de la Renaissance society of America, de la Société Henri IV, de la Société de l’Histoire de France et de l’Association des historiens modernistes des universités françaises.

Thèmes de Recherche: 

Historien des pouvoirs aux XVIe-XVIIe siècles en Europe, je m’intéresse aux administrateurs chargés de l’écrit politique et à leurs pratiques transnationales, en période de guerre civile et de conflits géopolitiques de forte intensité. Je porte mon attention sur la matérialité du travail des bureaux européens, la circulation et l’hybridation des savoirs et des modèles politiques entre puissances alliées et adverses, la culture administrative des secrétaires et l’histoire des représentations, notamment iconographiques, des pouvoirs politiques à l’époque moderne. Je m’interroge ainsi sur la fabrication et la diffusion des normes à partir des bureaux des secrétaires d’État des autorités publiques, en étant particulièrement attentif à leurs outils de travail, leurs procédures, la circulation de leurs écrits. J’envisage les bureaux et la documentation à la disposition d’administrateurs d’un type nouveau comme chaudron d’une nouvelle gouvernementalité administrative, en période de dissensus politico-religieux de forte intensité. Mes projets post-doctoraux portent sur l’histoire culturelle de l’État et de ses administrations, en empruntant aux problématiques de l’anthropologie de l’écriture, aux questionnements issus du tournant archivistique et aux méthodes forgées et popularisées par les humanités numériques.

Ancien membre de la Casa de Velázquez, j’ai eu l’occasion de moissonner d’importants volumes de correspondances dans les dépôts espagnols ainsi que dans les dépôts anglais et français en lien avec la résolution des conflits religieux et géopolitiques à la fin du XVIe siècle. J’exploite actuellement les données issues de cette collecte et développe un projet de recherche centré sur l’histoire matérielle et culturelle de l’État. Je m’attache, par exemple, à faire l’histoire de la circulation et de l’hybridation des savoirs marchands, des savoirs savants et des savoirs politiques à l’époque moderne. Je prends appui pour ce projet sur les trajectoires individuelles des acteurs de la diplomatie officielle et officieuse des autorités publiques, en portant mon attention sur les transfuges, les traîtres et les agents au service de plusieurs autorités.

Je suis très attaché à la diffusion des savoirs disciplinaires à un public large afin de nourrir la demande sociale qui stimule nos activités de recherche. Dans cette visée, j’anime un carnet de recherche Hypothèses, une plate-forme de podcasts et je suis responsable pour le Centre européen des études républicaines du séminaire « Les Savants et les Politiques », séminaire dont les débats sont publiés aux Presses universitaires de France dans la collection du même nom.

Cursus studiorum: 

  • 2013-2017 – Doctorat d’histoire moderne, École nationale des chartes. Sous la direction d’Olivier Poncet, professeur d’histoire des institutions et sources d’archives de l’époque moderne. Thèse soutenue le 9 décembre 2017 (inscription : 1er octobre 2013). Sujet : L’État à la lettre. Institutions de l’écrit et configurations de la société administrative durant les guerres de Religion (vers 1570 - vers 1610. Royaume de France).
  • 2007-2011 – Master d’histoire de la Renaissance, Sorbonne Université. Sous la direction de Denis Crouzet, professeur d’histoire du XVIe s.
  • 2007-2009 – CAPES (rang 48e), bi-admissibilité à l’Agrégation externe d’histoire.
  • 2006-2001 – Diplôme de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. Concours de la voie universitaire. Obtention (2011) du diplôme de l’ENS, option majeure « Histoire ».
  • 2005-2006 – Licence d’histoire moderne, Sorbonne Université.
  • 2003-2005 – Classes préparatoires aux grandes écoles, Lycée Henri IV (Paris).
  • 2003 – Baccalauréat littéraire. Lycée Carnot, Dijon. Options de spécialité : « Latin », « Grec ».
  • 2002 – Concours Général des lycées, Lycée Carnot, Dijon. Lauréat, mention régionale en « Histoire ».

Gestion de la recherche: 

  • 2020-2021 – Responsable de la digitalisation des Entretiens annuels d'Auxerre, édition 2020, « La démocratie a-t-elle encore un avenir ? ». Présidente du comité scientifique : Pr. Valentine Zuber (EPHE) ; organisés par le Cercle condorcet d'Auxerre. Réalisation de podcasts, captations des tablesrondes, éditorialisation des capsules vidéos de présentation (avec Michel Wieviorka, Pascal Perrineau, Valentine Zubert, Irène Hermann, Laurence Morel, Sylvain Joliton).
  • 2019-2020 – Co-organisateur des manifestations scientifiques suivantes : « Le gouvernement à distance en Europe au XVIe -XVIIe siècles » (Rendez-vous de l’histoire de Blois, 2020). Responsable de la formation « Sharing science results. A comprehensive approach (social networks, podcasts, short videos and micro-blogging », NCCR-On The Move (septembre 2020, Neuchâtel). Co-organisateur avec Florence Bistagne (MCF, Avignon) du colloque international « Minorités, migrations, mondialisation, Méditerranée, XIVe -XVIe siècles » (février 2020, Avignon). Responsable de la formation « Atelier des doctorants d’histoire contemporaine. Web-radio, production de podcasts et diffusion des savoirs disciplinaires », Conférence universitaire de Suisse occidentale, 7-8 novembre 2019, Neuchâtel.
  • 2018-2019 – Responsable du séminaire « Les Savants et les Politiques » pour le Centre européen des études républicaines-PSL : http://cedre.univ-psl.fr/seminaire/les-savants-et-les-politiques/
  • - Co-organisateur du séminaire « La République européenne des bureaux. Une histoire documentaire des pouvoirs dans l’Europe moderne, XVe-XVIIIe siècles ». Centre Jean-Mabillon de l’École nationale des chartes) : https://ahmuf.hypotheses.org/7199
  • 2016 – Commissaire de l’exposition « La Plaine Saint-Denis. Territoires, mémoires et prospectives », exposition d’histoire de l’urbanisme (avril 2016).
  • 2015 – Co-organisateur de la journée d’étude des doctorants : « La matérialité de l’échange dans les réseaux de correspondance (Périodes moderne et contemporaine) », Centre Jean-Mabillon de l’École nationale des chartes, (mars 2015, Paris).
  • 2014 – Commissaire de l’exposition Sombra Viva à l’Académie de France à Madrid, en collaboration avec Camille Benarab-Lopez et Fabien Léaustic, boursiers artistiques de la Casa de Velázquez, octobre 2014. Co-organisateur de la journée d’étude des doctorants : « L’écrit aux mains du pouvoir. Fabrication, diffusion et conservation de l’écrit politique (XVe-XXIe siècles) », Centre Jean-Mabillon de l’École nationale des chartes (mai 2014, Paris).

Bourses et prix: 

  • 2021 (automne) – Bourse de Rhénanie-Palatinat pour l’écriture d’un projet de recherche (dépôt MSCA-ERC, Humboldt-Foundation, octobre 2022).
  • 2018 (Société de l’histoire de France) : Conférencier invité de la conférence annuelle de la société de l’histoire de France.
  • 2015 (juin) – Fellow de la Newberry Library de Chicago. Bourse de séjour de $ 2 500 pour la réalisation d’un projet de recherche d’exploitation des collections patrimoniales portant sur les cultures de l’écrit et des secrétariats à l’époque moderne. Dépouillement des autographes du XVIe siècle et de la littérature consacrée aux cultures lettrées et à l’ethos de secrétaire.
  • 2014 (automne) – Boursier scientifique (Casa de Velázquez, Madrid.

Expertises et jurys: 

  • 2018-2021 – Expert « jeune docteur » du comité d’évaluation des écoles doctorales pour le Haut Conseil de l’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur (HCERES).
  • 2019 – Membre du jury d’admissibilité de la Banque d’épreuves littéraires (BEL) des Écoles normales supérieures (200 copies, épreuve d’histoire du concours d’entrée des ENS).
  • 2016-2017 – Membre élu du conseil scientifique de la Casa de Velázquez. Membre de la commission de recrutement des boursiers scientifiques (responsable de l’évaluation de 40 dossiers d’histoire médiévale et moderne).
  • 2013-2015 – Membre élu du conseil de laboratoire du Centre Jean-Mabillon de l’École nationale des chartes. Représentant du collège doctoral.
  • 2009-2010 – Membre élu du conseil d’administration de l’Institut universitaire de formation des maîtres de l’Académie de Créteil. Représentant des élèves fonctionnaires-stagiaires.
  • 2007-2008 – Membre élu du Bureau des élèves (COF) de l’École normale supérieure de rue d’Ulm, chargé de la communication institutionnelle.
  • 2006-2007 – Membre élu du conseil du département d’Histoire de l’École normale supérieure de la rue d’Ulm. Représentant des élèves et des étudiants. Membre de la commission des études de l’ENS.