Conférence de la SACESR : Le château de Langeais (Indre-et-Loire) : distribution et fonction des espaces

Date: 16 December 2019

Horaire: 17h30-19h

Lieu: Salle Rapin

Organisateur : Lucie Gaugain, chercheuse associée au CESR, UMR 7323 CNRS, Université de Tours

Documents à télécharger : 
File 19 12 26 GAUGAIN.docx

Résumé : 

« Le château de Langeais propose un exemple rare de construction castrale et résidentielle menée par Louis XI (1461-1483), comme le montre l’analyse dendrochronologique (CEDRE, Christophe Perrault) qui a permis de dater ses structures charpentées (planchers et combles) entre 1464 et 1469. La lecture du bâti autorise par ailleurs à restituer la chronologie du chantier et son évolution. La charpente de comble présente en particulier des dispositions peu cohérentes qui pourraient résulter de modifications du projet initial. Dans ces dispositions actuelles, le château de Langeais adopte un plan en L qui s’élève sur cinq niveaux dans les logis, dont un de combles, et six dans les tours. L’aile méridionale, aux niveaux une fois et demi plus haut que l’aile orientale, abrite une superposition de trois – voire quatre – grandes salles. Dans l’aile orientale, se succèdent une enfilade de quatre pièces, avec des annexes dans les tours, et un châtelet d’entrée. L’ensemble est desservi de fond en comble par deux escaliers en vis. Il en résulte un ensemble de près d’une cinquantaine de pièces de dimensions plutôt modestes dont les dispositions semblent pouvoir se combiner selon différents schémas. Il s’agira d’analyser la distribution actuelle et de la confronter à celle peut-être projetée initialement que nous livre l’analyse conjointe de la charpente, de l’ordonnance des façades et du bâti. ».   Lucie Gaugain

Lucie Gaugain, Docteur en Histoire de l’art, est chercheuse associée au CESR. Sa thèse a été publiée en 2014 sous le titre : Amboise : un château dans la ville, Tours, Rennes, 2014, 460 p.  Ses travaux portent sur l’architecture castrale civile et urbaine (1200-1600). Elle est actuellement chargée d’enseignement à l’université de Tours et d’Angers. Depuis 2019, elle est membre de la commission relative au Site Patrimonial Remarquable d’Amboise.