Vlad-Lucian Ile

Titre de la Thèse: La théorie de la supposition et les summulae logicales de pierre d'espagne

Courriel: vlad-lucian.ile@etu.univ-tours.fr

Date de début de la thèse: 2017

Directeur (trice): Joël Biard

Discipline: Philosophie

Résumé: 

Ma thèse de doctorat soutient que la théorie de la suppositio de Pierre d`Espagne, que se trouve dans Tractatus ou Summulae logicales, peut être mieux comprise et traduite, sur un plan terminologique et conceptuel en deux étapes. La première étape consiste à une évaluation critique des deux approches présentes dans l`exégèse contemporaine: l'approche historico-descriptive, qui considère le terme et le concept de suppositio comme un produit médiéval, une intraduisible, et l'approche critique, qui assimile implicitement ou explicitement cette théorie avec les théories contemporaines de la logique et de la philosophie du langage, comme la théorie de la référence. La deuxième étape consiste à l'identification d`une approche pour compenser leurs insuffisances. Cette approche commence à partir de l'hypothèse d'une double nature de la logique médiévale. D'une part, l'existence d'un aspect formel compris comme la tendance à la rigueur conceptuelle, d'autre part, l'existence d'un aspect naturel compris par le fait que la langue, dans laquelle les théories médiévales de la logique sont formules, est une commune et intuitif. Les deux aspects sont compensés l`un par l`autre, et la négligence de l'un d'eux conduit à un engagement à l'une des deux approches, qui sont présentes dans l'exégèse contemporaine sur la théorie de suppositio. L'hypothèse sera confirmée par l'étude de l'origine triple (grammaire, logique, théologie) et par l'étude de l'évolution du concept de suppositio jusqu'au XIIIème siècle. Enfin, ma recherche sera accompagnée d'une traduction en roumain du livre Tractatus ou Summulae logicale