Clément Beuvier

Titre de la Thèse: Pratiques discursives de la "bonne foy" au XVIe siècle

Courriel: clement.beuvier@etu.univ-tours.fr

Date de début de la thèse: 2018

Directeur (trice): Stéphan Geonget (Littérature) et Laurent Gerbier (Philosophie)

Discipline: Littératures française et anciennes

Résumé: 

La notion de bonne foi, issue de la fides et de la bona fides latines, se structure au croisement du droit, de la philosophie morale et de la littérature. Ce travail de thèse propose d'identifier le réseau de discours qui se constitue autour de cette notion au XVIe siècle, d'en analyser l'agencement, les sources et les exempla privilégiés. Il s'agit d'interroger l'unité de la notion, en la confrontant à des concepts satellites (tels que la franchise, la sinceritas, la parrêsia) et en tenant compte de la variété de ses usages (qui peuvent être conceptuellement denses et déterminés mais aussi avoir une valeur essentiellement illocutoire dans des locutions du type "à la bonne foy", "en bonne foy"). La "bonne foy" peut en effet apparaître comme objet de l'énoncé mais aussi comme modalité du discours dans une série de pratiques énonciatives particulières. L'interroger comme notion permet de poser le problème de la crédibilité de la parole, des modalités du discours crédible. De quelle crédibilité, de quelle autorité, le discours "de bonne foy" est-il pourvu? À côté de sa dimension thématique, la "bonne foy" sera ainsi travaillée comme problématique d'énonciation : qui tient un discours "de bonne foy", à qui ce discours s'adresse-t-il, dans quelles conditions se tient-il? Quel type de rapport projette-t-il entre un locuteur et son destinataire? Cette thèse analysera la "bonne foy", dans ses usages thématiques et énonciatifs, comme figure de la production de vérité et comme mode de représentation du sujet par le discours. Ces usages seront analysés selon les contextes des différentes crises qui marquent la période dans la mesure où celles-ci peuvent mettre en jeu la fides et la bona fides.

CV court: 

  • 2018-          : Doctorant contractuel au Centre d'études supérieures de la Renaissance
  • 2017-2018    : Enseignant en lettres modernes dans le secondaire (titularisation)

Travaux de recherche :

  •  Mémoire de master 2 : "L'exigence de bonne foi au XVIe siècle" sous la direction de Laurent Gerbier et Stéphan Geonget
  •  Mémoire de master 1 : "Le discours sur la "bonne foy" au XVIe siècle" sous la direction de Stéphan Geonget

Thèmes de recherche: 

Littérature et droit, philosophie morale, histoire politique

Cursus studiorum: 

  • 2018-       : Doctorant contractuel au Centre d'études supérieures de la Renaissance
  • 2017         : Agrégation de lettres modernes
  • 2015-2016  : Master 2 "Renaissance : Genèse de l'Europe moderne", Tours, CESR
  • 2014-2015  : Master 1 "Renaissance et Patrimoines", Tours, CESR
  • 2011-2014  : Classes préparatoires A/L, Le Mans, lycée Montesquieu

Publications: